Pôle Sécurité

L'action en matière de sécurité et de tranquillité publiques s'inscrit pour la municipalité, dans le long terme. Il est nécessaire d’agir via une politique partenariale entre les différents acteurs de la sécurité : la police municipale et nationale, les acteurs sociaux, les associations locales et les citoyens eux-mêmes.

La police municipale

La police patrouille sur la commune de 7h à 21h du lundi au vendredi, plus un jour indéfini dans la semaine avec une sortie nocturne jusqu’à 23h00.

Ouverture des bureaux :

  • 7h – 21h du lundi au vendredi
  • samedi matin de 8h00 – 12h00

Coordonnées :

Les missions de la Police Municipale :

  • Surveillance générale de l’ensemble du territoire communal
  • Ilotage
  • Application des dispositions du code de la route ; du code de l’urbanisme et des arrêtés du maire.
  • Placement et encaissement des droits de place dans le cadre du marché forain.
  • Etablissement journalier de rapports d’activités.
  • Gestion des objets trouvés
  • Police funéraire
  • Service d’ordre des manifestations publiques
  • Gestion des dossiers d’autorisation de stationnement des taxis.

À noter :

  • la Gendarmerie Nationale de Lançon de Provence : 1 route de Pélissanne, 13680 Lançon de Provence – 04 90 42 92 22
    L’adjudant Sylvain GAILLARD est votre « Correspondant Sûreté » qui a une mission de prévention technique de la malveillance.
    Pour le contacter : 04 90 42 92 22
  • Commissariat de police nationale de Salon de Provence : av. Pays Catalan, 13300 Salon de Provence – 04 90 17 04 00.

Les pompiers

Coordonnées :

  • 1310 route de Lambesc – Quartier Haut Taulet, 13330 PÉLISSANNE.
  • 04 90 17 54 70

Le centre de secours, sous l’autorité du lieutenant Franck Tayssèdre, compte aujourd’hui 95 sapeurs-pompiers volontaires et 6 professionnels qui assurent au quotidien la protection et le secours de plus de 20 000 habitants des communes de Pélissanne, d’Aurons, de La Barben, de Vernègues et de Lançon de Provence.

Le centre de secours comprend également une section sauvetage déblaiement et un groupe d’intervention en milieu périlleux.
L’effectif de garde est de 7 sapeurs-pompiers la journée et 6 la nuit.
Le parc de véhicules est composé de 12 engins dont trois engins de lutte contre les feux de forêts, deux ambulances et un fourgon de lutte pour les feux urbains.

Sécurité et circulation

Contrôle de vitesse

Depuis début 2006, la police municipale possède un radar mobile pour faire respecter davantage la vitesse sur le territoire de la commune et protéger l’ensemble des usagers de la route, et plus particulièrement les piétons. Cet appareil permet un relevé instantané de la vitesse au passage des véhicules, plusieurs centaines de mètres en amont. Si elle est excessive, les agents interceptent le contrevenant en aval afin de le sanctionner.

À noter : depuis le 10 janvier 2008, pour des raisons de sécurité, la vitesse est limitée à 30 km/h sur plusieurs artères ex : place Cabardel,  rue Carnot, chemin de la Prouvenque, avenue Saint-Roch, boulevard Gambetta…

Pour assurer la protection des espaces naturels particulièrement sensibles de la commune et assurer la tranquillité publique, il est nécessaire de règlementer la circulation des véhicules à moteur : la circulation des véhicules est interdite de manière permanente sur plusieurs voies, sous peine de sanctions pénales et administratives  (une amende pouvant aller jusqu’à 1 500€ et une immobilisation du véhicule). Exemples : ancien chemin de fer de Salon-de-Provence à la Calade, chemin de la Redourtière, chemin des Aspres, chemin du vallon long, et chemin de Saint-Joseph (arrêté municipal du 19 mai 2008). Le terrain des bosses chemin St Pierre est interdit à tous les engins à moteur. (Arrêté municipal du 15 mai 2008), ainsi que le plateau d’évolution sportive de la gare avenue du souvenir français.

Sécurité aux abords des écoles

Depuis plus de 10 ans, des citoyens pélissannais mettent tout leur dynamisme au service de la sécurité des jeunes enfants en surveillant les entrées et sorties des écoles de la commune. Postés sur les passages piétons au niveau des établissements scolaires de la ville, ils sont équipés de chasubles jaunes et de panneaux, et font traverser les écoliers en toute sécurité.

Jeune retraité, mère de famille, besoin d’un revenu complémentaire ? Devenez agent vacataire !

Si vous habitez la commune, votre mission sera de surveiller les entrées et sorties d’écoles, pendant les horaires d’entrées et de sorties des écoles (8h15/8h45, 13h15/13h45 et 15h15/15h45), au niveau des six établissements scolaires de la ville.

La vidéo protection

La vidéo protection a été mise en place sur notre commune. Elle concerne plus particulièrement dans un premier temps le parc Roux de Brignoles et la poste, et depuis 2014, des sites comme la salle Malacrida, le city-stade, le Corso et le Lavoir.

Opération tranquillité

La police municipale propose aux pélissannais l’opération « Opération Tranquillité Vacances ». Ce service consiste, lors de surveillances générales, à un contrôle plus assidu des habitations restant inoccupées pendant les vacances et les week-ends.

La procédure est simple : si vous devez vous absenter, signalez vos dates de congés et votre  lieu de résidence à la police municipale.

Accès aux massifs forestiers

Durant l’été dans les Bouches-du-Rhône, l’accès aux massifs forestiers est réglementé par arrêté préfectoral, afin d’assurer votre sécurité et la préservation des sites sensibles.

Les possibilités d’accéder aux sites sont déterminées par le niveau de danger de feu de forêt. En fonction du niveau de danger, l’accès aux massifs forestiers peut être possible toute la journée, limité à la tranche horaire de 6h00 à 11h00 le matin ou encore interdit toute la journée.

Réserve Communale de Sécurité

Définition et historique

Pour satisfaire à la loi de modernisation de la sécurité civile et l’obligation faite aux communes de se doter d’un Plan Communal de Sauvegarde (PCS), la commune de Pélissanne a été amenée, comme le suggéraient fortement les autorités préfectorales, à se doter d’une réserve communale de sécurité civile.

Le Plan Communal de Sauvegarde a été déposé comme le veut la loi en Préfecture et présenté aux Pélissannais lors d’une réunion publique.

Depuis, la commune a participé à un exercice séisme, du nom de RICHTER, à l’échelon départemental, à un exercice séisme grandeur nature, et organisé une réunion publique d’information sur le sujet.

La réserve au quotidien

La réserve communale travaille au quotidien afin que la population de Pélissanne connaisse les réactions, les décisions et les gestes les plus appropriés à la survenue éventuelle de risques majeurs auxquels est soumise la commune : inondations, feux de forêt, transport de matières dangereuses, chute de rochers, liquéfaction des sols.

Ce travail est destiné à être mis à la disposition des Services techniques de la ville, tout comme l’aide pratique que pourront apporter les bénévoles, afin de renforcer les services municipaux.

Chacun d’entre nous, quels que soient sa profession, son âge, homme ou femme, sa disponibilité, peut se mettre au service de notre collectivité en faisant partie de la réserve communale de sécurité civile.
Jacques Mevel, délégué aux risques majeurs tient une permanence les jeudis de 14h00 à 16h00 à la réserve communale chemin de la Prouvenque, lot les Vergers du logis neuf. Nous sommes tous concernés par notre sécurité !

En savoir plus : preventiondesrisques@ville-pelissanne.fr

À noter : notre commune s’est dotée d’une réserve communale de sécurité civile composée de volontaires ayant le statut de bénévoles au service de la collectivité, pris en charge par la municipalité en matière d’assurance, d’équipement et de formation.

Peu contraignante, cette activité au service des pélissannais est valorisante et peut se pratiquer selon son propre rythme au sein d’une équipe éclectique aux horizons professionnels très divers et utiles en cas de crise.

Déclaration de chiens dangereux

Les chiens dangereux doivent faire l’objet d’une identification précise par la mairie. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire délivré par police municipale et d’y joindre des pièces obligatoires suivantes :

  • 1ère catégorie de chiens (chiens d’attaque) : justificatif de stérilisation, attestation de LOF (si existant), carte d’identité, évaluation comportemental du chien, attestation d’aptitude « Education et Comportement canin », attestation d’assurance stipulant le nom du chien, justificatif de domicile au nom du propriétaire du chien, certificat de vaccination antirabique et certificat de tatouage.
  • 2ème catégorie (chiens de défense) : carte d’identité, attestation de LOF (si existant), évaluation comportemental du chien, attestation d’aptitude « Education et Comportement canin », attestation d’assurance stipulant le nom du chien, justificatif de domicile au nom du propriétaire du chien, certificat de vaccination antirabique et certificat de tatouage.

Localisation

Partager cette page sur :