Budget municipal

Budget 2016 : des engagements solides et des réalisations concrètes
Le Conseil Municipal a adopté un budget responsable en accord avec ses engagements. C’est un budget qui garantit un service public de qualité dans une ville qui investit pour l’avenir.

La dotation globale de fonctionnement

La commune devra continuer de supporter une perte d’aides de l’Etat :

  • 2013 : 1 514 825 €
  • 2015 : 1 246 259 €
  • 2016 : 1 046 259 €
  • 2017 : 846 259 €

L’impact de la Métropole Aix-Marseille

Pélissanne et les villes du territoire ne veulent pas subir la Métropole, elles ont décidé unanimement d’engager les transformations et des discussions indispensables. Afin de compenser la hausse des taux d’imposition d’Agglopole Provence due à l’alignement avec les taux de la Métropole marseillaise, le Conseil Municipal avait voté en 2015, à l’unanimité, la baisse des taux de la fiscalité communale :

  • Revenu fiscal 2014 :
    • Taxe d’habitation : 19,70 %
    • Taxe foncière : 21 %
  • Revenu fiscal 2015 :
    • Taxe d’habitation : 17,30 %
    • Taxe foncière : 18,90 %
  • Revenu fiscal 2016 :
    • Taxe d’habitation : 17,30 %
    • Taxe foncière : 18,90 %

En 2016, le budget proposé par l’équipe municipale réussit le challenge de la maîtrise de la fiscalité tout en poursuivant une politique ambitieuse d’investissement pour l’avenir de la commune.

Dépenses de fonctionnement

Une gestion rigoureuse et une politique volontariste de contrôle des dépenses.

La ville de Pélissanne économise sur les dépenses de fonctionnement et notamment sur les charges de personnel en ne remplaçant pas systématiquement tous les départs à la retraite, sans pour autant faire baisser la qualité du service rendu à sa population.

En 2016, les charges du personnel représentent : – 63 000 €.

Gestion de la dette

L’encours de dette par habitant est très en dessous de la moyenne pour les communes de même strate qui s’élève à 946 €, contre 638 € à Pélissanne au 1er janvier 2016.

Dépenses d’investissement

Le programme d’investissement est soutenu par l’autofinancement et les partenaires institutionnels de la commune, et tout particulièrement par le Conseil Départemental.

  • Investissement 2016 : 5 815 590 € soit une hausse de 2 050 275 € par rapport à 2015.
  • Autofinancement 2016 : 1 963 990 €.

Poursuite des investissements

Aménagement urbain, patrimoine et cadre de vie

  • Aménagement et restructuration Carnot Cabardel : 1 281 439 €
  • Amélioration de la voirie, création de trottoirs et installation de ralentisseurs à l’avenue du Souvenir français, mise en place de pavés à la rue Wilson, raccordement au réseau des eaux pluviales à la Boulie : 171 000 €.

Éducation / Les structures enfant

  • Maîtrise d’œuvre et lancement du concours pour la création du groupe scolaire Mistral : 225 000 €
  • Travaux de rénovation groupe scolaire Enjouvènes ; rénovation, automatisation du portail et aménagement d’une rampe pour personnes à mobilité réduite à l’école du Plan de Clavel ; maintenance et entretien à l’école maternelle Roux de Brignoles ; rénovation de la chaufferie, radiateurs, climatisation et reprise de la VMC, changement des menuiseries et de 50% des sols souples, peinture du bâtiment au centre multi-accueil Arc-en-ciel : 310 000 €

Culture

  • Construction de la nouvelle Médiathèque – Tranche 2016 : 950 000 €
  • Aménagement d’une salle culturelle et exposition Tivoli : 104 000 €

Infrastructures municipales, à vocations sportives et associatives

  • Rénovation, installation de WC automatiques, construction d’une tribune au stade Meloir-Ortin… : 254 000 €.

Localisation

Partager cette page sur :